Accueil > Personnel > Birmingham > Post-doc > Compte rendu de TP

Compte rendu de TP

dimanche 15 octobre 2006, par Nathalie

"Alors racontes, comment ça s’est passé, Ce qui est arrivé.."

Suite à mes 2 précédent articles (ici et ) voilà comment se sont passés mes deux premiers TP.

Les étudiants

Tout d’abord, sachez que l’une de mes grosses craintes était d’avoir à enseigner à des jeunes filles "ninja" (c’est a dire voilées des pieds a la tête comme ça). Ouf ! Il n’y en a pas dans mon groupe, 4 filles portent le voile, mais je vois leur visage donc ça va.

Sinon, les étudiants étaient des premières année donc jeunes ! Ils sortent du lycée où tout leur est mâché alors qu’à l’Université on demande un peu plus de maturité.

Parmi les perles des questions que j’ai eu, rien de très original :
- Est-ce que l’on doit recopier l’énoncé ?
- Est-ce qu’on a le droit de dire que l’axe horizontal est l’axe des abscisses et le vertical celui des ordonnees ?
- Est-ce que c’est le bon resultat ? (celle là revient très très souvent :-D)
- Comment on fait la demonstration que l’on nous demande de faire ?

A la fois je trouve ca mignon, car j’ai dû poser les mêmes questions lorsque j’avais leur age.

Enseigner en anglais

Bah c’est pas facile !
Je me souviens qu’a la fac je détestait mes profs étranger car je faisais plus attention a leur accent qu’au fond de ce qu’ils m’expliquaient.
Là, les mots ne me viennent pas naturellement, je ne connais pas tout le vocabulaire. D’ailleurs j’ai été demandé à l’un de mes collegues comment s’appelle l’axe vertical si l’axe horizontal est celui des abscisses... Il m’a dit qu’il n’avait jamais entendu parler d’abscisse juste "X-axis" et "Y-axis" (pourtant abscissa et ordinate existent en anglais...). Idem pour le théorème de Pythagore, ils ne connaissent que Pythagorean :-(.
Et puis pour dire "bouton" ils ont 36 mots selon que c’est des boutons qu’on tourne, qu’on lève ou qu’on pousse !

Enfin je m’en suis à peu près sortie, je pense.

Le truc marant quand meme, c’est de voir des types habillés en "rebel" ou en "trash métal" parler comme John Steed. C’est un peu comme si le chanteur Renault parlait avec la voix de Balladur :-D !!!!

Le déroulement des TP

La promotion est divisée en deux groupes X et Y qui ont TP respectivement le mardi et le vendredi. Chaque groupe est divise en sous groupe qui fait une experience différente chaque semaine.

L’avantage de ce système et que chaque chargé de TP (demonstrator selon la terminologie anglo-saxone), ne s’occupe que d’une expérience tout au long du semestre et ça fait moins de travail de préparation. L’inconvénient est que l’on ne suit pas les étudiants de semaine en semaine et que l’on ne peut pas juger de leur évolution.

La première séance de TP était commune a tous, il s’agissait de la decouverte de l’oscilloscope. Facile ! Oui sauf quand un étudiant vous pose une question sur un bouton que vous n’aviez absolument jamais remarqué, malgré vos 15ans de vie commune avec l’objet :-(.

L’autre truc est qu’on demande aux étudiants de faire un calcul d’erreur systématique. Les formules et les idées qui vont avec sont d’ailleurs trés bien expliquées. Sauf que pour une certaine question j’ai dit aux étudiants de calculer l’erreur d’une certaine mainère alors que le chef voulait un autre mode de calcul. Pourtant après avoir retourne le probleme dans tout les sens je reste en désaccord complet avec cette seconde méthode :-( (Le chef voulait une erreur statistique alors que la mesure n’était pas statistique !)

A partir de maintenant je ne m’occuperait plus que de la diffraction de Fraunhofer et du mouvement des électrons dans un champ magnetique.
J’etais plutot contente car j’aime beaucoup ces phenomènes... Le seul hic, c’est que les ennoncés etaient tellement mauvais que lorsque j’ai préparé les experiences, j’ai passé plus de temps à comprendre ce qu’on me demandait qu’à manipuler. Résultat, j’ai réecrit les enoncés :-(. Mais ça en vallait le coup apparement : première tentative aucun des étudiants n’a eu le temps de finir le TP, après ré-ré-écriture, la deuxième fois, les étudiants ont tous finit 1/2h à 1h en avance :-D.

Concernant le contenu des TP j’étais un peu étonnée car la plupart des expérience que les étudiants abordent sont des expériences dont la théorie est assez complexe. L’idée est de leur donner les conclusions théoriques pour qu’ils puissent être former au traitement de données sur des phénomènes physiques intéressants. Ils reverront ces mêmes phénomènes les années suivantes en appronfondissant la théorie.

Ok, ça peut paraître motivant. Il n’empêche que l’on demande à ces étudiants de faire un faisceau parallèle alors qu’il ne savent même pas ce qu’est la longueur focale d’une lentille !!!! Personnellement, en première année j’ai fait différents TP qui m’ont appris les bases de l’optique, de l’électronique, etc, ce qui m’a permis par la suite d’aborder des concepts plus élaborés. Et puis d’ailleurs je ne comprend pas bien en quoi c’est motivant d’absorber des équations sans savoir d’où elles sortent ou de bouger des lentilles sur un banc d’optique sans comprendre pourquoi il est tellement crucial que la lentille soit placée à exactement 14,2cm de la source.

Les etudiants ont eu l’air d’apprecie, mais il reste encore quelque parties a mieux expliquer, je vais encore reecrire...

La correction

J’ai toujours entendu dire de la part de tous les profs que je connais que la correction des copies était une réelle corvée. Je ne comprenais pas bien pourquoi car pour moi la lecture de la copie permet de se rendre compte si l’étudiant a compris ou non. Ca permet de se remettre en question en se disant que l’on n’a pas été assez claire sur tel ou tel point.

J’ai d’ailleurs pris un réél plaisir à faire des commentaire, car c’est le meilleur moyen de faire progresser les étudiants. Et puis tout à basculer ! Il a fallu donner une note ! Et c’est tellement difficile de porter un jugement sur autrui. Par exemple j’ai eu une copie qui était parfaite au début et puis plus rien. Evidemment ça ne méritait pas beaucoup de point, mais à la fois c’était la première copie du jeune homme et je ne savais pas si c’était un "j’m’en foutisste" auquel cas il ne méritait vraiment pas une bonne note, ou bien si l’étudiant avait paniqué par rapport aux autres étudiants auquel cas je voulais lui donner un coup de pousse ! Dilemne !

Conclusion

J’ai vraiment apprécié ces premiers TP. C’est pas évident, mais j’ai appris beaucoup et c’est le principal !

Messages

  • Hello,

    je suis content de voir que tes TP te plaisent...l’enseignement est effectivement très formateur car il oblige à avoir un discours clair et prècis. Et lors de la notation, on se pose toujours la question de savoir si on a mal expliqué où si l’etudiant a rien ecouté !!!! :p :p :p :p

    Comme tu dis DILEME DILEME :-/ :-/ :-/ :-/

  • Pourquoi les copies, c’est une corvée ?

    Parce que d’abord tu n’as pas 1 texte mais 20 ou plus qui vont te raconter la même chose. Alors, 1 ça va, 2 ça va encore mais au bout d’un moment, lassitude ! overdose
     :((

    Ensuite, si tu lisais un truc génial, un belle démonstration, expliquée comme dans les meilleurs bouquins, tu pourrais prendre ton pied. Mais comme ce sont des étudiants, donc des apprentis, même la meilleure copie est inégale, mal dite, imprécise etc. Alors pour les copies médiocres, voire mauvaises, il faut lire jusqu’au bout pour être sure d’avoir bien compris ce que l’étudiant voulait dire ou démontrer, même si c’est une co......erie ou une erreur de raisonnement. Certes, déceler l’erreur de raisonnement, en faire le commentaire sur la copie, ça fait du bien, ça épanouiii... mais bon
    :o)
    il y a des choses plus marrantes dans la vie. B)

    Enfin, je vais en avoir un petit paquet vendredi, pensez à moi braves gens :’)