Accueil > Personnel > Ciné > Marie-Antoinette

Marie-Antoinette

dimanche 22 octobre 2006, par Nathalie

Nous avons été particulièrement déçu par ce film que j’attendais pourtant depuis longtemps.

Il avait fait tellement de bruit lors de sa sortie en France et surtout lors de son passage au festical de Cannes. Marie Antoinette était sensée y être représentée comme une jeune fille rock’n’roll. Ca ne donne pas du tout cette impression ! Le fait de coller une bande sonore de rock anglais moderne fait juste complètement anachronique !

Sinon, Marie-Antoinette est présentée comme une jeune femme complètement éloignée de la société qui subit le protocole et l’hypocrisie de la cours. Une ou deux fois il est fait référence à la politique, mais cela est tellement anodin que ça passe complètement au second plan et on n’en voit pas bien l’intéret. Du coup on ne comprend pas bien pourquoi elle ne fuit pas Versailles durant l’été 1789 avec le reste de la noblesse.

Le plus décevant est que le film s’arrête là, durant l’été 1789 ! Autrement dit, pendant 2h on voit une nana qui se goinffre, qui dépense énormément d’argent, qui aime faire la fête et aller à l’opéra ; ce qui, franchement n’est pas très intéressant. Et le rôle politique de la Reine, son attitude avant et durant la Révolution est complètement ignoré.
Or, Marie-Antoinette est restée dans l’histoire non pas parce qu’elle était particulièrement dépensière (d’autre Reines l’ont été avant elle et on s’en souvient moins), mais bien à cause de son attitude politique. Si l’idée était de montrer qu’elle ignorait les souffrances de son peuple, alors il fallait expliquer que le peuple souffrait car je doute que les english qui étaient dans la salle soient des as de la Révolution française. Et même moi, qui ait appris ça à l’école, ça ne m’a pas semblé évident.

N’allez donc pas le voir, ni n’allez le louer en DVD à moins que vous vouliez passer une soirée ennuyeuse :-(