Accueil > Personnel > Birmingham > La vie à Birmi > Le système de santé britanique

Le système de santé britanique

samedi 8 juillet 2006, par Nathalie

Depuis quelques jours j’ai mal au dos. C’est une douleur qui est due à une chute de cheval il y a quelques années et qui réapparaît de temps en temps. Cette fois ci la douleur est particulièrement sévère et la seule position tolérable est allongée. Debout ça va mais surtout pas assise.

Bref, comme ça ne diminuait pas j’ai décidé d’aller voir le médecin. En France, j’aurais directement était voir mon spécialiste mais comme je ne connais personne je me suis contenté du généraliste le plus proche de chez moi.

Là une charmante (ironie) secrétaire m’explique que comme je ne suis pas inscrite chez eux, le médecin ne pourra pas me recevoir et que si j’ai vraiment mal je n’ai qu’à aller aux urgences.

Bon, en partie c’est de ma faute car je savais depuis le début qu’il faut s’inscrire (=donner son numéro de sécu, se faire peser, etc)... A la fois un médecin qui refuse d’osculter une personne soufrante, je trouve ça extrêmemnt choquant, pas vous ?

Ne perdant pas espoir, je boitille jusqu’à la station de bus qui m’emène aux Urgences les plus proches. Je commence par attendre 15 minutes en position assise (celle qui me fait le plus mal) qu’une infirmière de "triage" vienne me demander pourquoi je viens. Puis j’attend une bonne heure et demi, toujours en position assise qu’un médecin vienne m’osculter.

Ce dernier n’avait de toutes évidences pas lu ce que l’infirmière avait noté. Il ne me demande pas de me déshabiller, me chatouille les pieds et me donne son diagnostique :

Etant donné que je ressens les chatouilles sur mes pieds, c’est que ce n’est pas si grave que ça et que la douleur n’est que musculaire. Là il me demande si j’ai des enfants. Non. Si je suis enceinte. Non. Bon d’accord mais au cas où, on ne va pas faire de radio car ce n’est pas bon pour le bébé !!!!

Non je vous assure c’est ce qu’il m’a expliqué. Bon après il m’a quand même expliqué que comme le système de soins au Royaume Uni est complètement gratuit et que les radios ça coûte cher alors on en fait que lorsque c’est vraiment grave.

  1. Si le système de soins anglais était vraiment gratuit, je ne payerais 1500F de taxes par mois.
  2. En France, certes c’est payant, mais on est très bien remboursé.
  3. Si j’avais suffisament mal pour ne plus tenir sur mes jambes, comment aurait-il fait pour faire une radio de mon dos, car ça ne se fait pas allongé...

Il m’a donc prescrit un peu d’ibuprofène et m’a dit que ça passera. Là je lui ai quand même fait remarqué que ça faisait 3 jours que je prenais des anti-inflamatoires et que je restais allongé. Alors dans un élan de générosité il m’a prescrit un anti-douleur un peu plus fort à cumuler avec l’ibuprofène : N’IMPORTE QUOI :-(

Attendez ça n’est pas finit !

Je me rends donc à la pharmacie de l’hôpital. Je montre ma prescription. La nana y attache un numéro, m’en tend un autre. Elle me dit d’aller payer à la machine et de revenir. Pendant la demi-heure où j’ai attendu à la pharmacie j’ai eu le temps de lire une petite affichette intitulée "You have an angina, what now ?" en Français : "Vous avez une angine, que faire maintenant ?". La réponse, illustrée par de charmants dessins de BD : "allez voir votre médecin, il vous prescrira une alimentation équilibrée, de faire de l’exercice, de vous reposer, d’arrêter de fumer et de réduire votre consommation d’alcool."

Je ne suis pas de ceux qui disent que les antibiotiques c’est automatique. Mais faut pas déconner non plus, on ne soignera jamais les angines en mangeant 10 fruits et légumes frais par jour !

En résumé, le système de santé britanique c’est de la M... Non seulement il font preuve d’incompétence mais en plus ils n’hésitent pas à l’écrire. Si à ça on ajoute le fait que comme je l’ai dit le Royaume Uni est un pays tropical (c.f. ici), je crois que nous pouvons en conclure que nous avons emménager dans un pays du tiers monde.

J’ai toujours mal au dos, j’espère que ça passera à force de rester allongée, car faire des ballades dans les hôpitaux c’est plus agravant qu’autre chose.


D’après ce que j’ai compris :

  1. Si j’avais pu voir un médecin traitant il m’aurait peut être fait un ordonnance pour un spécialiste. J’aurais alors eu un rendez-vous dans quelques mois (oui mais j’ai mal maintenant !)
  2. Si j’avais voulu court-circuité tout ce système, j’aurais pu mais alors ça aurait été en dehors du système de santé. Donc j’aurais payé des prix du genre 100euros pour le généraliste et beaucoup plus pour le spécialiste. Sans compter les médicaments qui ne sont pas remboursés ici de toutes manières.

Messages

  • Ils sont fous ces anglais !! vive le système de santé français.
    En tous les cas, bonne santé à Nathalie.

  • Re Salut,

    j’avais déjà lu que le systeme de soin britannique n’etait pas vraiment performant, la preuve en est que de nombreux anglais preferent aller en France pour se faire soigner, car en plus d’être nuls, les temps d’attente sont extrement longs notament pour les operations.
    En tout cas, j’espere que tu vas aller mieux !!!!

    PS : Si j’étais toi j’eviterais leurs dentistes (aie aie aie)

  • Je trouve que cet article est typique d’une française gâtée pourrie par un système de soin conçu pour citoyens infantilisés.
    Comme tu le dis toi même : tu n’étais pas inscrite sur la liste...
    Les médecins sont des gens comme les autres, pourquoi n’auraient-ils pas le droit d’avoir des plannings et des horaires de travail normaux ? Pour le reste il y a les urgences.
    En France la sécu coute bcp plus cher que ce que tu paie en Angleterre, mais vu que les charges patronales sont énormes, les salariés ne s’en rendent pas compte.
    NON pas d’antibio pour une angine pitié : tu raconte n’importe quoi, va faire des études de médecine.
    OUI pour une meilleure alimentation à base de fruits et légumes.
    Cesse de cracher ton venin sur le corps médical et prend soin de toi. Ta santé, c’est la tienne, pas l’affaire des autres, même s’ils sont médecins.

  • A propos de "l’angina", je pense qu’il s’agit de l’angine de poitrine (ou angor), qui, en effet, se soigne en tout premier lieu par des règles hygiéno diététiques adaptées... En ce qui concerne l’angine qui donne mal à la gorge, on ne donnera des antibios que si le test de détection rapide des antigènes bactériens du streptocoque est positif...sinon on part du principe que c’est viral, et on attend que ca se passe avec un bon antalgique...Pour ce qui est de la prise en charge du mal de dos, il faut reconnaitre que ce n’était pas très humain, mais le mal de dos est un des problèmes les plus difficiles à résoudre... (dans ce contexte, la radio n’aurait certainement rien montré, mais l’indication pour un scan n’était pas suffisante...). Perso, j’aurai quand même fait la radio au cas ou, et prescrit un antalgique puissant comme l’efferalgan codéiné, avec l’ibuprofène, et un protecteur gastrique...
    J’espère que ca va mieux..