Accueil > Personnel > Ciné > X-Men : l’affrontement final (X-Men : The Last Stand)

X-Men : l’affrontement final (X-Men : The Last Stand)

jeudi 1er juin 2006, par Vincent

Afin de ne pas faire de suspens, je conclus tout de suite par : ce dernier opus de la trilogie est un bon film d’action mais nous (je) n’avons pas eu l’apothéose que nous attendions et c’est bien dommage.

Au niveau technique, les effets spéciaux sont très très réalistes, à tel point qu’ils paraissent si naturels que l’on oublie de s’ébahir devant.

Le film commence par un flash-back où l’on retrouve les Professeur X et Magnéto qvec 20 ans de moins.
"John Bruno, le superviseur des effets spéciaux sur le film, a utilisé un logiciel du nom de LOLA, spécialisé dans le rajeunissement, afin de mettre au point les séquences de flash-backs : "C’est un logiciel expert qui a parfois été utilisé quelques secondes pour des films, mais jamais sur une durée de vingt minutes. Nous découvrons ainsi le Professeur X et Magnéto vingt ans plus tôt.". Ce logiciel retouche les visages existants en les traitant par zones, de cette manière le rajeunissement semble le plus naturel et réaliste possible.
" (Allociné)

Acteurs

Les acteurs font bien leur boulot et quelques répliques sympathiques parsèment les dialogues ("ça ne repousse pas", "qui est le fauve ?", "qui se cache, tête de noeud ?", "le casque c’est pour protéger ma coiffure", "tu me libère pour que je puisse aller aux toilettes"...)

On remarquera la présence de Ellen Page dans le rôle de Shadowcat en remplacement de Katie Stuart. Cette jeune fille que l’on connaît (en tout cas c’est notre cas) surtout pour son rôle de Lilith Sandström dans la série ReGenesis.

Ainsi que le jeune Cameron Bright dans le rôle de Leech, que l’on a pû voir dans Godsend (un film sur le clonage avec Robert de Niro) et dans Stargate SG-1.

Concernant Angel (le blondinet avec des ailes) que l’on voit fièrement sur l’affiche, il doit dire en tout et pour tout 4 phrases et 2 soupirs, et il n’enfile jamais la fameuse tenue des X-MEN.

Achèvement

C’est un terme qui caractériserait bien le film. On s’attend à un Affrontement Final et Apocalyptique (comme le promet le titre) mais on nous donne droit qu’à des morts rapides d’humains et de mutants pendant tout le film. On se retrouve donc à attendre avec impatience le moment où le film va finalement nous ébahir par une gigantesque explosion nucléaire. Et bien non, la guerre humains/mutants tombe comme un soufflet et tout finit bien (trop rapidement) dans le meilleur des mondes.

Cerise sur le gâteau

Comme souvent dans les trilogies, les fans ont le droit à un petit plus à la fin du film. Ici, il y a 2 petits clin-d’oeil (1 avant le générique et 1 autre après le long générique de fin) pour nous dire "Spectateur ! Ce n’est pas parce que le film est fini qu’il faut tourner la page X-MEN. L’histoire va plus loin, elle peut continuer dans ton imagination (biensûr) mais surtout dans les produits dérivés. Donc reste un fan consommateur de X-MEN en espèrant une suite".

Ambiance

Petite déception au niveau de la musique, après toutes les bande-annonces [1], je m’attendais à une musique proche de Star Wars mais je n’ai rien entendu (peut-être par inattention, je ne sais pas).


[1Surtout que nous en Angleterre on a en eu le droit à des publicités contre le piratage où on nous montre des séquences de X-MEN de mauvaise qualité et sur une petite partie de l’écran en nous disant "pirater un film c’est mal, venez plutot au cinéma" et BOUM on nous met une superbe scène en plein écran avec une musique super-forte par-dessus des cris de joies de spectateurs. Donc ça donne très envie de voir le film pour être heureux comme eux.

Messages

  • Ah bah dis donc, c’est moi qui critique d’habitude... Comme je ne résiste pas à l’envie de donner mon avis, je le donne : Moi j’ai bien aimé. En fait je crois que j’aime bien ce film pour la même raison que j’aime ma sorcière bien aimée : Parce que j’aime bien quand ils utilisent leurs pouvoirs. Après, on peut se la jouer critique intello à la libé : X-men plait car chacun peu s’identifier aux X-men car on se sent tous différents dans ce monde de brut. Certains feront même l’amalgame entre Magnéto et Oussama, mais bon, pourquoi ne pas juste apprécier un bon film de Sci-Fi sans chercher midi à 14h ?