Accueil > Personnel > Birmingham > Post-doc > Un peu de pedagogie

Un peu de pedagogie

lundi 2 octobre 2006, par Nathalie

C’est année je vais enseigner des TP, je vous raconterai comment ca s’est passé la semaine prochaine.

Les nouveaux enseignants de la School of Physics and Astronomy ont eu droit à une formation à l’enseignement. Je trouve que c’est une bonne initiative, car il est vrai que meme si nous n’avons pas à inventer le cours, les exercices ou les experiences, il est souvent bon de rappeler quelques notions de base.

Nous avons eu droit à une sorte d’introduction à la pédagogie tout à fait passionante. Des choses que nous savions tous, mais que nous n’avions jamais formalisé. Oui bien sur, le coup de parler à haute et intelligible voix, de ne pas mépriser les étudiants, etc. Mais il y a eu aussi une partie sur l’attitude d’un étudiant face a l’apprentissage et les techniques qu’à l’enseignant pour le diriger dans telle ou telle direction. Ca m’a enormement plu, et je me demande si je ne suivrai pas d’autres cours de ce type pour appronfondir le sujet.

En ce qui concerne l’enseignement en lui meme, j’étais assez angoissée (je le suis toujours un peu, mais ca va mieux) d’enseigner dans un systeme éducatif que je ne connais pas. Je vais enseigner à des premières années, mais qu’apprend-on en terminale en Angleterre ? Comment note-on : comme en France où 16/20 est une tres bonne note ou comme en Israel ou 90/100 est une note correcte ? Ca n’a pas été facile d’avoir les info, mais voilà ce que j’ai fini par comprendre :

Le bac s’appelle ici [1] le A-level... Les élèves passent 3 matières choisies en seconde. Pour entrer en physique il est demandé d’avoir au moins AAB ou ABB je ne me souviens plus (donc systeme de notation par lettre). Ensuite l’année est découpée en differentes matières qui comptent pour un certains nombres de credits. Si on a moins de x credits, alors on est recalé. La plupart des matières sont notées sur 100 mais les TP sur 10.

- Annee 1 : étape de sélection, environ 120 etudiants, soit on reussi les examens, soit on est viré !
- Annee 2 + Année 3 : comptent pour le Bachelor of Science
- Annee 2 + Annee 3 + Annee 4 comptent pour le Master of Science

Vous l’aurez remarqué, on entamme un PhD (thèse) de 3 ans au bout de 4 ans de fac et non de 5 comme dans tout le reste de l’Europe !

A part ca, il faut noter que la fac est ici payante, apparement quelque chose comme 4000 £/an = 40 000 Francs/ans. Mais il est assez facile d’avoir une bourse de l’Etat, enfin, vous devez quand meme avancer l’argent et l’Etat vous rembourse.

Le systeme universitaire anglais est donc réservé aux plus aisés, mais surtout cela nous a valu la remarque suivante de la formatrice à l’enseignement :
"Bien que je repugne à considérer les etudiants comme des clients, c’est vrai qu’ils payent et qu’ils sont en droit d’attendre une certaine qualite de service"

No comment !


[1C’est à dire en Angleterre car le système éducatif est géré par chaque pays, donc par exemple, en Ecosse il n’y a pas de A-level et je ne sais pas trop comment ils sanctionnent la fin des études scolaires là bas

Messages

  • Hello,

    je te souhaite bon courage pour tes enseignements, je suis sûr que tu vas être très bien.
    Par contre, je me pose la question de savoir si vous avez reçu des consignes pour être large dans la notation ? car comme ton formateur l’a dit, les etudiants payent pour un enseignement de qualité mais également pour un diplôme...

    PS : Loin de moi l’idée de denigrer l’enseignement payant mais même en France les ecoles payantes assurent en général le diplome à la fin du cursus si on a travaillé "normalement" (opinion qui n’engage que moi)

    • Ouh la la mais c’est bien plus subtil que ca !!!! Je suis d’accord avec toi les lycees privees francais sont bien souvent des boites a bac : tu payes = tu as le bac.

      Mais la, si les etudiants choisissent l’Universite de Birmingham plutot qu’une autre c’est parce que les employeurs apprecient les etudiants formes ici, or ils n’apprecieraient pas de mauvais etudiants. A la fois, si les etudiants n’avaient que tres peu de chances d’avoir un diplome a la fin de l’annee (comme, par exemple, en maitrise de physique fondamentale a Paris VI), c’est evident qu’ils ne payeraient pas.
      Tout cela nous a clairement ete exprime lors de la formation a l’enseignement.

      Quelque part on touche ici un point de pedagogie important, car s’il est tres difficile d’avoir une maitrise de physique fonda a Paris VI, c’est que les enseignants ne veulent que l’elite en terme de capacite a resoudre un pbm physique et de capacite a endurer l’echec. Leur but n’est alors pas du tout de donner a chaque etudiant la possibilite d’acceder a la vie active. Ici, il se passe a peu pres la meme chose pour les Ph.D. car seuls les etudiants ayant obtenus une mention ont le droit de faire une these.

      Quand a la notation, c’est ecrit noir sur blanc et distribue aux etudiants en debut des TP :
      - 9-10 Travail impressionant
      - 7,5 - 8,5 Tres bon travail, a fait plus que ce que l’on attendait
      - 7 - 7,5 Bon travail tout a ete fait et est correct
      - 5,5 - 6,5 Travail assez bon, quelques erreurs ou oublis
      - 4-5 Travail satisfaisant, grosses erreurs ou oublis
      - 3-3,5 Mauvais travail
      - 0-2,5 Tres mauvais travail

    • B)
      J’apprécie ton sens de la subtilité et tes connaissances pédagogiques. Mais j’aurais aimé que tu en racontes davantage sur les contenus du cours c’est à dire de la formation à l’enseignement que tu as suivie.

       :))
      Je te souhaite beaucoup de bonheur... avec tes étudiants

      Merci pour la grille de notation. Je multiplierai par 2 et j’aurai une grille sur 20 pour mes licences de cette année.
       ;)

    • Le plan de la formation etait :

      - The student and the experience of learning
      - Planning your teaching
      - assessing the students
      - Learning in small groups
      - Lab based teaching
      - Houskeeping issues
      - Lab demonstrating

      Oui, je pourrai detailler, mais il y a beaucoup a dire a chaque fois :p

      NB : perso je ne suis pas d’accord avec cette grille de notation car j’estime que si un etudiant a fait tout ce qu’on lui demandait correctement il merite la note maximale.

    • Pour la grille de notation, en effet, ça ne marche pas tout à fait pareil en sciences dures et en sciences molles.

       :>

      Un étudiant qui résoud l’équation différentielle qu’on lui a proposée doit avoir une bonne note (il sait faire). S’il fait une belle démonstration au lieu d’une démonstration rouleau conmpresseur, il doit avoir une très bonne note (car en plus du savoir faire basique, c’est un artiste).

      B)

      En sciences molles, on n’est jamais dans le savoir faire impeccable, il y a toujours à discuter. Quant aux artistes... y’en a pas des masses

       :’(

      Et donc, malgré un désaccord apparent, il semble que nous soyons d’accord
      :p