Accueil > Personnel > A vrai dire ! > Le nom GUIGUI

Le nom GUIGUI

Racines : l’Origine des noms par Catherine Garson

lundi 3 octobre 2005, par Vincent

Il ne faut pas se fier aux apparences. Un patronyme aussi simple que Guigui (ou Benguigui, lorsqu’il est précédé de l’indexe de filiation) peut avoir des racines on ne peut plus nobles. Ainsi, selon une tradition rapportée par le rav Yossef Messas, dont Joseph Toledano se fait l’écho dans son ouvrage La saga des familles, l’origine de ce nom serait hébraïque. Et particulièrement recherchée, puisque la valeur des lettres le composant, soit deux guimel et deux youd, est égale à 26, chiffre qui est aussi la guématria du nom de Dieu (le fameux tétragramme). Encore plus fort, chaque syllabe de ce même nom, soit un guimel et un youd, a une valeur numérique de 13, ce qui renverrait aux 13 principes de la foi et aux 13 mesures de la miséricorde divine. Inutile de préciser que, si l’on retient cette explication, les ancêtres des Guigui et compagnie devaient être des gens tout à fait remarquables. Passons à des racines plus prosaïques. Selon la première, l’appellation serait dérivée du nom de la tribu berbère des Guig, vivant dans l’Atlas, près de Marrakech, tribu auprès de laquelle auraient séjourné des familles juives. Quant à la seconde, elle fait, elle aussi, référence aux Berbères chez qui le mot guig signifie « pieu ».

Quelle que soit la version « authentique », ce qui est certain c’est que les Guigui, Guigue et autres Guiguy se retrouvaient dans les trois pays d’Afrique du Nord. Et que c’est au Maroc que l’on rencontre les premiers Guigui et Benguigui connus, sous l’identité de Yehoshoua Guigui, grand rabbin de Taza à la fin du XVII’ siècle, et de Sellam Benguigui, rabbin notaire à Debdou, à la même époque.

Enfin, du côté des célébrités, il faut mentionner Yoshaphat Benguigui, rabbin kabbaliste à Meknès au XVIII’ siècle, dont la science, dit-on, était si profonde que ses descendants préférèrent détruire ses ouvrages afin d’éviter que des lecteurs non avertis ne les consultent. Ou, encore, Eliahou Benguigui (1870-1939), grand rabbin de Saïda, en Algérie, et auteur d’un recueil de dinim (prescriptions) publié à Tunis.


L’arche N°549-550 / NOVEMBRE 2004

Messages

    • Bonjour

      Je suis un arrière petit fils du grand rabbin eliahou BENGUIGUI .

    • merci d’avoir repondu nous sommes ausssi des arrieres petits enfants ’elie benguigui grand rabbin de saida nous sommes de la branche de leon, le fils manquant dans l’arbre genealogique d’elie,nous habitons dans l’ain. vous etes peut etre les descandant de isaac.d’hermance,ou joseph.pour en savoir plus peut etre pourront nous nous echanger nos adresse e mail

    • Je suis le fils d’Edmée fille de Isaac qui était donc mon grand père et je suis heureux de communiquer avec vous .thborouk@hotmail.com

    • Poster un message
      En réponse à l’article :
      Le nom GUIGUI
      Racines : l’Origine des noms par Catherine Garson
      lundi 3 octobre 2005 , par Vincent
      Il ne faut pas se fier aux apparences. Un patronyme aussi simple que Guigui (ou Benguigui, lorsqu’il est précédé de l’indexe de filiation) peut avoir des racines on ne peut plus nobles. Ainsi, selon une tradition rapportée par le rav Yossef Messas, dont Joseph Toledano se fait l’écho dans son ouvrage La saga des familles, l’origine de ce nom serait hébraïque. Et particulièrement recherchée, puisque la valeur des lettres le composant, soit deux guimel et deux youd, est égale à 26, chiffre qui est aussi la (...)
      Et en réponse au message :
      Le nom GUIGUI
      9 octobre 2008, par nicole benguigui

    • Oui, je suis la soeur de Thierry, donc arrière petite fille du Gfand Rabbin Eliaho
      u BENGUIGUI.

      VOUS êtes les enfants de Léon à AMBERIEUX ? MA Grand-Mère Julie, époiuse d’Isaac, m’a parlé de Léon.

    • j’ai bien eue, votre message tardif. j’ai donne a votre frere thierry, notre adresse email pour qi’il puisse nous repondre si vous voulez lui demander cela sera mieux pour correspondre si il y a un probleme avec votre frere je vous comuniquerai mon adresse, se sera plus pratique et sa nous evitera de passer par ce site.merci. en attendant de vos nouvelles

    • Bonjour je suis l’Arrière arrière petit fils du Rabbin Eliahou Benguigui de Saïda (Algérie) né à Debdou (Maroc) en 1872 et en fonction de Rabbin à Saïda de 1890 jusqu’à son décé en 1930 (date donnée sans certitude), par ma grand-mère paternelle Paulette Lévy née Benguigui qui est née à Oran (Algérie) en 1928 et qui habite depuis 1963 (il me semble) en région parisienne !
      Pour ma part j’habite à Strasbourg, j’ai 18 ans et demi, j’étudie en yéchiva en Israël et je cherche depuis quelques temps des renseignements sur mon arrière arrière grand-père, m’étant intéressé à la vu de sa photo et d’un article déclarant son décé, chez me grands parents. Ma grand-mère m’a dit qu’il y aurait des livres qu’il aurait écrit dans une synagogue à Pais (dans le 3ème arrondissement ?) !
      Après quelques recherches j’ai trouvé le nom de ces livres étant "Kol tsah’akat haroh’im (Cris des bergers)" et "Makhchiré milah (Instruments de la cironcision)" ;

      Si vous avez plus d’informations à me fournir concernant mon illustre ailleul (son histoire,ses oeuvres...), j’en serai très heureux !
      En vous remerciant !

    • Bonjour je suis l’Arrière arrière petit fils du Rabbin Eliahou Benguigui de Saïda (Algérie), né à Debdou (Maroc) en 1872 et en fonction de Rabbin à Saïda de 1890 jusqu’à son décé en 1930 (date donnée sans certitudes), par ma grand-mère paternelle Paulette Lévy née Benguigui à Oran (Algérie) en 1928 et qui habite depuis 1963 (il me semble) en région parisienne !
      Pour ma part j’habite à Strasbourg, j’ai 18 ans et demi, j’étudie en yéchiva en Israël et je cherche depuis quelques temps des renseignements sur mon arrière arrière grand-père, m’étant intéressé à la vu de sa photo et d’un article déclarant son décé, chez me grands-parents. Ma grand-mère m’a dit qu’il y aurait des livres qu’il aurait écrit dans une synagogue à Paris (dans le 3ème arrondissement ?) !
      Après quelques recherches j’ai trouvé le nom de ces livres étant "Kol tsah’akat haroh’im (Cris des bergers)" et "Makhchiré milah (Instruments de la cironcision)" ;

      Si vous avez plus d’informations à me fournir concernant mon illustre ailleul (son histoire,ses oeuvres...), j’en serai très heureux !
      En vous remerciant !

    • Nous sommes biens les arrieres-petits enfants d’elie benguigui, rabbin a saida. il y a bien une flamme qui brille a la synagogue, 37 rue des trois bornes place de la republique75011 paris. Nous ne nous occupons pas de religion, je sais que l’arriere grand père avait ecrit un livre sur les Dinims. sommes les descendants de leon fils d’elie nous recherchons que des cousins, pour savoir si il en restent quelques uns. Nous habitons la region du Bugey

    • Mon père était l’ami et le fils spirtuel de votre ariere grand père.
      Je vous propose de m’envoyer un mail et je vous communiquera les inforamtions qui mon père ma transmis.

      Simon

    • je répond dartivement a votre a votre mail et je serais interesser par vos documents je vous donne mon numero de tel 0674622323 merci .

    • Le grand Rabin Eliahou Benguigui était le père d’Isaac qui était mon grand père.
      Isaac a épousé Julie (ma grand mère).
      Ils ont eu 5 enfants (3 filles et 2 garçons) : Viviane, Ginette, Elie, edmée et Maxime.
      Elie a épousé Sylviane.
      Ils ont eu 5 enfants (3 filles et 2 garçons) : Josselyne, Francis, Patricia, Frédéric et Laurie.
      Je suis Francis, l’aîné des garçons.
      Mon père Elie était aussi l’aîné des garçons.
      Il portait le même prénom que son grand père (mais n’était pas un saint) et a abandonné ses 5 enfants à l’âge de 9 ans, 11 ans, 12 ans, 16 ans et 17 ans.

      Je profite de ces échanges pour saluer mes cousines Nicole, Martine, Nadine et mon cousin Thierry qui se sont exprimés avant moi, ainsi que ma Nièce Mélanie (fille de Patricia) qui aurait sans doute bien aimé avoir un grand-père.

    • A l’attention de Francis,

      Mon cousin, il faut vraiment que notre arrière grand-père nous réunisse. Je t’embrasse fort et espère que tout va bien pour toi. Donne des news, ça me fera énormément plaisir. Bisous

  • nous sommes biens des petits enfants de leon, comme il est parti faire son service militaire en france, il est reste, il a epouse une alsacienne et n’est jamais rentre au pays nous habitons bien a amberieu-en-bugey. et il n’y a pas que nous dans les parages, il y a aussi des cousins je voudrai etre sur que nous sommes bien de la meme famille. dans nos archives nous avons la photo du rabbin, qui etait pendu dans la chambre de mes grands parents et que leon n’a jamais revu.
    votre frere ma laisser son adresse e mail je vais lui répondre .
    il y avait aussi dans la famille, gaston amsalem qui avait eleve par elie, et qui habitait Paris. parler en a votre entourage.
    il y avait aussi la tante hermence de nancy.ou ses enfant habitent toujours

    • Je réponds tardivement ? En effet il y a bien la Tante Hermence, soeur d’Isaac, mariée à Jacques TOUATI, (tous les 2 décédés maintenant) Parlez à votre Papa de ma Grand-m-re Julie et vous verrez que noius sommes de la même famille.
      Amicalement. Nadine

    • je vous est repondue il y quelques jours, et si vous pouvez mq’envoyer votre adresse mail se sera plus pratique que sur ce blog.merci

    • Le grand rabbin Elie BENGUIGUI avait un fils qui n’ est pas du tout mentionné dans tous les messages de ce site, il s’ agit de
      Makhlouf ( prénom usuel Marc ) épicier à Oran né à Saïda .
      Marc était veuf , ma mère également et se sont mariés en 1946 ; Marc avait un fils , René issu du premier mariage .
      J’ ai connu la famille d’ Isaac qui habitait la rue de Tlemcen et
      en particulier Elie et Maxime , cependant mes souvenirs sont assez flous car j’ avais à l’ époque une douzaine d’ années.
      J’ ai également connu son frère Albert qui habitait bd Paul Doumer et tenait je crois une salle des ventes près de la place d’ Armes ainsi que sa soeur Hermance mariée à TOUATI qui ont eu 2 enfants : Guy et sa soeur dont j’ ai oublié le prénom .

    • Bonjour,
      Elie et Maxime sont mes Oncles. Je suis la Fille de leur soeur Edmée/ Quant à la Tante Hermance, elle a bien eu 2 enfants : Guy et Michèle (malheureusement décédée à 46 ans d’1 cancer).

      Elie habite Cannes et Maxime est à Bordeaux.

      A bientôt le plaisir de vous lire.
      Nadine

    • Je me rappelle bien de votre grand-père Isaac , notamment lorsqu’ il racontait les conditions de sa déportation, vaguement de votre mère mais surtout de Maxime avec qui je suis sorti quelquefois, nous étions alors des gamins .
      Marc avait eu avec ma mère 2 filles ; la première était née en 1947 et décédée à 5 ans ; la deuxième Michèle née en 1953 .
      Si vous avez une photo de votre arrière grand-père Elie BENGUIGUI, j’ aimerais en avoir une copie pour la montrer à ma soeur .

    • bonjour, je répond un peu tardivement mais je ne suis pas toujours sur le site.j’ai une reproduction de la photo qui était chez mon grand-père,dans sa chambre et qui était son fils d’Ambérieu-en-Bugey . Si cela vous dit laissez votre tel ou votre email.au revoir.

    • Je suis toujours très intéressé de recevoir la photo du grand rabbin Eliaou BENGUIGUI ainsi que , si celà est possible , la photo de votre grand-père Léon , le seul fils que je n’ ai pas connu à Oran . Je rappelle que ma mère était mariée en secondes noces à Makhlouf BENGUIGUI et qu’ ils ont eu une fille , Michèle . Si vous avez besoin de certains documents que je pourrais posséder , n’ hésitez pas à me le demander .

      A. TORDJMAN

  • Rectification pour ses années de vie (1872-1931) d’après les dates affichées sur son tombeau au cimetière juif de Saïda (Algérie) : http://www.vitaminedz.com/photos-277-20-3462-saida-communautes___juifs-tombeau_du_rabbin_benguigui_1872_1931_-3.html

    J’aimerais juste savoir si le Rabbin avait d’autres enfants que Joseph, Isaac et Hermance car je ne trouve pas la branche de ma grand-mère.
    Le père de ma grand-mère (le fils du Rabbin) s’appelait Albert Benguigui (qui devrait être le frère de Joseph, Isaac et Hermance).

    Merci pour me donner des infos !

  • Je cherché simplement des photos de mon grand pere elie benguigui qui est le fils d’ Isaac, et je suis tombé sur ce site. Je suis l’arrière arrière petite fille du grand rabin. Si par hasard vous avaient des sites ou l’on peut y trouver des renseignements ou photos ce serait gentil de m’en informer. coordialement Melanie

    Voir en ligne : le nom guigui

  • Bonjour à vous,

    Heureuse de communiquer. Pour ma part, je suis l’arrière petite-fille du Rabbin Eliahou BENGUIGUI, père de mon Grand-Père Isaac.

    Votre Grand-Mère Paulette est la cousine germaine de ma Maman Edmée. Elle est mariée avec Moise et sa soeur est Odette (nous parlons de la même persoinne je pense. Vous êtes le fils de Patrick ou de Gérard ?

    Mon arrière Grand-Père était un "Saint", vénéré par tout le monde et intègre dans ses relations tant avec les juifs qu’avec les Arabes.

    A très bientôt.

    Cordialement. Nadine

  • « le premier Lazimi connu se nomme Azamia et fait l’objet, en compagnie de sa soeur, d’un acte du roi Don Alphonse d’Aragon, en 1282 »

    A L’ATTENTION DE CATHERINE GARSON.

    JE SUIS INTÉRESSÉ PAR LA RÉFÉRENCE DONT VOUS FAITES ALLUSION,L’ACTE EN-SOI.
    AVEZ-VOUS LE TEXTE DONT VOUS FAITES RÉFÉRENCE ?

  • Bonjour,

    je découvre ici le nom de mon arrière arrière grand père, et suis très étonné de voir les manifestations de Benguigui du Bugey qui sont de la famille de Léon.

    Mon père s’appelle Jean Pierre Benguigui, mon grand père s’appelle René et est le fils de Léon.

    Je suis né à Ambérieu en Bugey comme mon père. J’habite le nord isère j’ai 27 ans.

    Ci certain d’entre vous aurais des arbres généalogiques ou des photos à partager, je serai très intéressé.

    A bientôt j’espère.

  • Bonsoir, divorcée depuis peu, j’ai repris mon nom de jeune fille. Un nom que je n’ai pas forcément assumé car il n’a pas d’histoire. A présent je souhaite connaître mes origines.

    Mon père Emilio Benguigui est né le 11 juillet 1938 à ALBACETE en Espagne d’une mère espagnole Sacramentos GIL LOPEZ et d’un père qu’il n’a jamais connu. prénommé Léon BENGUIGUI BENGUIGUI militaire français qui est venu en Espagne pendant la guerre. Sa mère s’appelait Joséfa BENGUIGUI et son père Emilio BENGUIGUI. Il devait avoir 26 ans à l’époque.

    Je suis vraiment ravie d’avoir trouver ce site et enfin trouver la réponse à ma question. A savoir trouver mon grand père Paternel.

    Merci pour l’attention que vous porterez à ma requête,

    Véronique BENGUIGUI.