Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/40/d141617197/htdocs/guigui.fr/spip305/config/ecran_securite.php on line 283
La conduite en Angleterre - Le Site (pas blog !) de Vincent et Nathalie

Accueil > Personnel > Birmingham > La vie à Birmi > La conduite en Angleterre

La conduite en Angleterre

mardi 30 janvier 2007, par Vincent

Non ce n’est pas un article sur un éventuel passage de permis de conduire de notre part, ce n’est qu’un petit coup de gueule contre les habitudes de conduite anglaises.

Tout le monde a entendu parler du flegme anglais et de leur courtoisie. et bien sur la route comme dans beaucoup de pays, les comportements changent. En Angleterre, ils ont du moins réussi à ne pas perdre toute civilité mais cela rend leur comportement plus traitre.

Tout d’abord, ils roulent à gauche (ça vous le saviez ;)), ce qui est très sympa pour les infortunés touristes. Remarquez que cela est à double-tranchant car les anglais ont donc des problèmes dans les pays "normaux" (dernièrement à Paris, j’ai traversé tranquillement un boulevard en regardant précautionneusement du mauvais côté de la route, heureusment Nathalie m’a sauvé).

Parfois lorsqu’un piéton traverse la rue à un passage clouté (avec ou sans signalisation et en accord ou non avec celle-ci), les voitures s’arrêtent et laissent passer le piéton. Et parfois non, la voiture qui roule déjà vite, accélère de plus belle en voyant cette nouvelle cible dans sa ligne de mire. Je n’ai pas encore trouvé la règle qui régit cette courtoisie. Cela dépend peut-être du fait que je sois accompagné de Nathalie (par galanterie) ou de ma coiffure (si j’ai une coupe à l’anglaise = ébouriffée).

Les anglais aiment aussi rouler vite sur des très courtes distances. A peine la route semble ressembler à une ligne droite, ils essayent de voir si il peuvent arriver au bout de la rue avant leur ombre. Evidemment une fois arrivé au bout de la rue, il faut piler pour ne pas se retrouver encastrer dans le décor. C’est sympa de voir les angles de roulis (dans les tournants) et de tangage (lors du freinage), on a vraiment l’impression que les roues vont quitter le sol, c’est peut-être le but... Qui sait ?

Concernant la signalisation, le feu piéton vert reste allumé entre 10 secondes, un sonnerie à faire culpabiliser (genre sonnerie anti-vol de magasin) retentit pour faire presser le pas aux piétons. Personellement quand ça sonne j’ai plutôt envie de faire demi-tour et de m’excuser. Ensuite le feu piéton (vert) et le feu voiture (orange) clignotent en même temps et là c’est à celui qui fait rugir son moteur le plus fort. Quand ça clignote les voitures démarrent sans vraiment attendre que vous finissiez de vous mettre à l’abri.


Le seul avantage à leur façon de conduire, c’est que je n’ai jamais froid dehors à force de courir pour éviter les voitures :p

Messages

  • Je ne suis pas d’accord avec ce qui est dit dans cet article. Quel bonheur de conduire en Angleterre ! Pas ou peu de stress...
    Respect des vitesses et des distances, pas de bouchons inutils aux intersections ou sur les ronds-points, là le français de base s’immisce dans le moindre interstices provoquant de longues minutes voire des heures de queue.
    Essayer de faire comprendre au français que cela ne sert à rien d’avancer car cela ne fera qu’empirer les embouteillages, il ne comprend pas...

    Rien de plus énervant que de se faire engueuler par un français de base qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez ! :o)