Accueil > Personnel > Ciné > Capote

Capote

mercredi 8 mars 2006, par Nathalie

Se prononce "Capoti", non je vous previens parce que nous nous avons eu l’air con au cine lorsque nous n’avons pas prononce le "i" final.
Moi j’ai bien aime, c’est vrai que l’acteur principal est impressionant. Mais j’ai trouve que le film en lui meme etait bien mene, et qu’il posait bien les questions. Non seulement de l’utilite de la peine de mort comme chatiment, mais aussi de la relation entre un journaliste et le sujet de l’article.

Bon, je vois que personne ne suit, donc voici le pitch :

Capote, etait l’un des plus grands auteurs americains (si l’on en croit le film, car moi je n’ai rien lu de lui et je ne connais pas bien la litterature americaine...). Un jour il tombe sur un fait divers : les 4 membres d’une famille on ete tue. Il decide d’abord d’ecrire un article dessus, puis un livre. Son but est de montre qu’une une histoire vraie peut etre tout aussi captivante qu’un roman, si elle est bien racontee, il est l’inventeur d’un genre nouveau le "non fiction novel". Pour ecrire ce livre, il se lie avec le meurtrier. Il va le voir en prison regulierement etc.

Oui mais voila, pour arriver a ses fins et ecrire son bouquin, il ne lui dit pas tout, juste ce qu’il faut pour lui faire lacher le morceau de ce qu’il s’est vraiment passe ce jour la. Mais a la fois on sent une reelle amitie entre ces 2 personnages, d’ou la question des relations entre un journaliste et le sujet de son article.

Moi j’ai trouve que c’etait un film intelligent, mais pas drole du tout. Vincent s’est fait chier !

Messages

  • Il y a peut-être plus que la relation journaliste-sujet, n’oublie pas que Truman était homo. En tout cas, Phillip Seymour Hoffman mérite son oscar. Par contre, je n’ai pas compris pourquoi le film était interdit aux moins de 17 ans aux USA.

    • Mouaif, moi je n’ai pas eu l’impression qu’il tombait amoureux du tueur, mais plutôt qu’il se voyait a travers lui et qu’il voyait ce qu’il aurait pu devenir... C’est ca qui le touche, pas ses tatouages !!!
      Enfin, Vincent penses comme toi mais lui il s’est fait chier...

      Ici c’est interdit au moins de 15ans. Mais ca peut se comprendre, c’est violent de voir un mec face a la peine de mort. Et puis bon quand on sait que "les choristes" ont ete interdit aux moins de 12ans aux USA parce qu’un des gamins dit "nichons" a un moment...

    • Ouais, enfin j’ai vu aussi "Cinderella man", film de boxe où tu vois du sang gicler et c’est interdit aux moins de 13 ans seulement. Il faudra m’expliquer la logique...

  • Je partage l’avis de Nathalie. Tout à fait. Mais j’ai trouvé que à la fin ça se traine un peu, ça devient un peu longuet. Mais c’est un très bon film et une grande performance d’acteur.
    Maman Lidgi qui a vu le film in London