Accueil > Personnel > Birmingham > Post-doc > C’est pas joli joli !

C’est pas joli joli !

mercredi 4 octobre 2006, par Nathalie

Un autre point qui a été abordé durant la formation a l’enseignement est le "plagiarisme" c’es-à-dire le trichage !

Apparement, ça les inquiète beaucoup au Royaume-Uni, à tel point que les Universités se sont regroupées pour créer un logiciel qui compare les essais à des textes sur Internet. Ainsi ils peuvent voir si un étudiant a pompé sur internet et le recaler !

Tout d’abord, cela veut dire que les étudiants rendent leur copie sur disquette... Moi, à mon epoque tout devait être fait à la main enfin au stylo et sur table pour les examens principaux du coup, il était moins facile de vraiment tricher.

Ensuite, entre la CCTV et la chasse aux méchants copiteurs, ils sont quand même pas très nets... Si un etudiant est suffisament doué pour camoufler son "copier-coller" dans un joli texte sans qu’un Professeur d’Universite s’en aperçoive, c’est qu’il a peut-être mérité sa mention ?

Après je suis d’accord ce n’est pas bien de copier, surtout si c’est fait de manière ouverte et impertinente... mais de là à vouloir asséner une sanction dès que possible, je suis très sceptique.

Messages

  • Hello,

    moi je suis très sceptique quant à la fiabilité du logiciel car la toile est tellement vaste, il lui sera très difficile d’avoir tout en mémoire...

  • Denis l’Ancien, tyran de Syracuse, avait déjà des « écouteurs » dans son palais qui le renseignaient sur les intrigues de la Cour. B)
    C’est ce qu’il y a marqué sur Wikipédia quand on clique sur un des mots de ton texte.
     :>

    C’est de bonne guerre que de chercher à détourner la loi, je veux dire que ça existe depuis lontemps. Les lois ne sont elles pas faites pour être détournées ?
     :)

    Non ce n’est pas un discours anarchiste. Seulement, la plupart des gens, étudiants inclus, sont honnêtes : ils respectent les règlements et/ou ont peur de se faire pincer, alors ils ne trichent pas (ou peu). Les antisèches et les astuces électroniques actuelles pour pomper ne font que s’améliorer et devenir plus techniques, technologiques je veux dire. Donc on fait un logiciel pour repérer les fraudeurs. Puis, les fraudeurs trouveront des atuces pour doubler le logiciel, etc. :o

    Mais un étudiant qui est mauvais, au bout du compte ça se voit... :o) il ne passera pas les barrières... mais les barrières ça empêche quand même beaucoup d’étudiants de tricher. :’)

    • Je n’ai rien contre les barrières, il en faut c’est sûr :’( ... Ce que je trouve étrange c’est de chercher à punir à tout prix...

      Par exemple, qu’un prof en début d’année dise à ses élèves : "si vous trichez vous aurez 0", c’est une barrière. Que le prof fasse les 100pas dans les rangs durant une interro, c’est une autre barrière.

      Mais que le même prof fouille systématiquement les trousses de tous les élèves lors du contrôl pour essayer de trouver une antisèche c’est de la perversité :o ... Et en l’espèce, je trouve les anglais un peu pervers :p