Accueil > Personnel > Birmingham > La vie à Birmi > Bonne année 2008 !

Bonne année 2008 !

vendredi 11 janvier 2008, par Nathalie

Bonne année à toutes et à tous !

Pour nous 2008 sera très différente de 2007, en tous cas du point de vue géographique... Et oui Birmingham c’est fini !
Nous re-voilà parisien. Sommes-nous content de notre retour ? Oui c’est sûr mais Birmingham va nous manquer.

Donc, en vrac, ce pourquoi Birmingham (et la Grande-Bretagne en général) ne va pas nous manquer :

- les robinets dans les salles de bains... Oui, le mitigeur n’est pas arrivé en Grande-Bretagne donc quand vous voulez vous laver les mains en sortant des toilettes vous avez le choix entre vous bruler et vous geler.
- Le système de soin... Je n’y reviendrez pas, souvenez vous ici et .
- La bouffe(ici, et et puis aussi ici), et en particulier le chocolat sans cacao, les frites au vinaigre le sucre dans... tout (quand on y va deux jours c’est marrant, c’est folklorique, mais au bout de deux ans !)
- Les bus

Et ce qui va nous manquer :

- La politesse. C’est quelque chose dont je n’ai pas assez parlé durant ce blog, mais c’est quelque chose de tout à fait délicieux la politesse et rares sont les pays qui la pratiquent !
- La musique... Ah la musique britannique, ils font de tout et avec un tel talent : Corine Bailey Rae, Amy Winehouse, Kate Nash, Kaiser Chief, Paolo Nutini et même leur musique ultra commerciale est excellente dans son genre (bien que je confonde absolument tous les girlbands britanniques tellement elles sont interchangeables, les chansons ne sont pas mal du tout). Et nous voilà reparti avec la nouvelle scène française qui a oublié que dans la musique il n’y avait pas que des paroles, il y a aussi...la musique !
- Notre appart, et en particulier les canapés qui étaient tous simplement ultra moelleux et qui n’ont rien perdu en 2 ans !
- La country side. A chaque fois que nous avons visité une ville nous avons été un peu déçu. Enfin c’était très sympa mais pas non plus fantastique alors que le côté campagne (le lake district, le pays de Galles, les Highlands) est à vous couper le souffle !
- Aller au cinéma deux fois par semaine, c’est vrai, ça on pourrait le faire à Paris, mais l’appart que nous avons trouvé n’est pas en face d’un ciné, donc ce sera plus difficile...
- La mode. Il y avait des trucs super et des trucs nettement moins bien. Ce qui est sûr c’est que ça n’était pas uniforme (comme en France). Et puis en Angleterre, on a le droit de ne pas avoir un corps parfait et de quand même le montrer et ça c’est bien !

J’en oublie forcement, mais pour résumer c’était deux années que nous n’échangerions contre rien au monde. Il est temps de passer à quelque chose d’autre, je vous dis donc au revoir.

To be continued...