Accueil > Personnel > A vrai dire ! > Aphter-Eight : une histoire à croquer (âmes sensibles s’abstenir)

Aphter-Eight : une histoire à croquer (âmes sensibles s’abstenir)

jeudi 20 octobre 2005, par Vincent

Tranquillement assis à manger des dattes, voilà que ma bouche décide de croquer à pleine dent une de mes lèvres.

Aïe !!! Aïe !!! et re-Aïe !!!

Et voilà c’est parti, je sens qu’avec une morsure de ce type, je vais avoir le droit à une belle aphte.

J’ai bien fait de ne pas parier car 1 jour plus tard, je n’ai pas une aphte mais DEUX.

L’animation suivante raconte leur histoire sur 15 jours :

GIF - 5.6 Mo
Evolution d’un aphte de ouf
(cliquez sur l’image pour voir l’animation - 5Mo)

(si j’avais pensé à les prendre en photos plus tôt vous (Vous, je ne sais pas qui vous êtes mais vous ne devez pas avoir grand chose à faire pour lire des pages comme celle-ci) auriez pu voire des photos de mes aphtes avant leur fusion.

Comment a-t-elle disparue ?

Imudon : Sans effet notoire rapide.

Pyralvex : Ca pique un peu mais pas d’amélioration.

Borostyrol : Ca pique, je dirais même plus ça brûle. L’avantage c’est qu’après avoir pleuré, la lèvre est quasiment anesthésiée donc moins douloureuse. Application 3 fois par jour, amélioration en 3 jours.


Voir en ligne : DentalEspace : Aphtes et Aphtises buccales


Définition :
L’aphte est une affection avec apparition de vésicules arrondies et transparentes localisées à la bouche ou à la vulve, qui laissent une petite plaie souvent douloureuse, parfois avec du pus.
le mot "aphte" vient du grec "aptein" qui est une brûlure. Autres nom : Aphtoses bucco-pharyngés.

Messages