Accueil > Personnel > Voyages > Royaume Uni > Aberystwyth

Aberystwyth

dimanche 18 février 2007, par Nathalie

Qui a réussit à prononcer le titre de cette article sans bafouiller ni postillonner du premier coup ?

Il ne s’agit pas du mot anglais le plus imprononçable, mais de la destination de notre week-end de la semaine dernière !
Il s’agit d’une charmante petite ville du Pays de Galles, pour ceux qui ne sauraient pas où c’est :

GIF - 194.7 ko

Comme vous le voyez, le Pays de Galles c’est vraiment pas loin de chez nous. Nous avions besoin d’un week-end revivifiant au bord de la mer c’est notamment pour cela que nous avons choisit Aberystwyth (et puis aussi car c’est direct en train depuis Birmingham). Et nous avons été gâtés car non seulement nous avons eu la mer mais aussi
- la neige
- le soleil
- la montagne
- la campagne

La neige puis le soleil

Le jour où nous sommes partis le Pays de Galles et l’Angleterre étaient tout blancs. A tel point qu’il y avait pas mal de problèmes sur les lignes de trains et que certaines écoles étaient fermées [1]. Nous avons eu beaucoup de chance puisque notre train n’a pas eu une minute de retard (ce qui ne fut pas le cas au retour alors qu’il n’y avait plus de neige !). Le paysage était d’ailleurs magnifique.

Lorsque nous nous sommes approchés de la côte un rayon de soleil a percé pour nous laisser apercevoir un bout de couché de soleil : magnifique !
Le soleil s’est ensuite installé pour le reste du week-end

La montagne

Le samedi et le dimanche nous nous sommes baladés : nous sommes montés sur "Constitution Hill" (qui culmine à 100m... la montagne Sainte Geneviève, à Paris, fait 61m et c’est une montagne donc oui : là c’était une montagne ;-) !) à bord du plus long funiculaire de Grande Bretagne (192m, c’est 84m de plus que celui de Montmartre mais nettement moins confortable !)

La vue de là haut est absolument splendide. Nous pouvions voir non seulement tout Aberystwyth (c’est aussi peu facile à écrire qu’à dire !), mais également tout un paysage valonné tantôt blanc tantôt vert.

La mer

A la base, c’est quand même la mer (d’Irlande) que nous étions allés voir ! Nous avions d’ailleurs soigneusement choisit un hôtel avec vu sur la mer. Oui, c’était un peu plus cher, mais notre chambre offrait une loggia avec vu sur la mer qui nous a permis de la contempler à l’abri du froid.
Nous avons également fait une longue balade au bord de la mer le dimanche et avons photographié beaucoup de vagues.

La campagne

Lors de cette balade, nous avons croisé une rivière. Nous avons alors bifurqué. Presqu’aussitôt le bruit des vagues et le vent froid du bord de mer sont partis. Nous nous somme retrouvés par une belle journée d’hiver très ensoleillée à marcher le long d’un champ où broutaient des moutons.
Un point noir tout de même, outre la boue (la neige venait de fondre), le chemin était jonché de détritus.

Le gallois

Cette description de notre séjour à Aberystwyth (toujours aussi difficile à écrire !) ne serait pas complète si nous ne vous parlions pas du gallois.

Avant d’arriver nous nous imaginions les gallois à l’image de notre idole venue du royaume de Kaamelot , Perceval.

Et effectivement, nous avons bien rigolé ! Non pas des gallois, je suis persuadée qu’ils sont tous très intelligents. Par contre leur langue reste un mystère. A écouter c’est quelque part entre le polonais, le turc et le suédois. A lire, c’est... Comment dirais-je ? c’est comme ça . Qui peut me dire comment se prononce ymddangos ou bwrdd ?

A part ça, les gallois sont très nationalistes. Non seulement fiers d’être gallois, ils ont décidé de se faire les porte-paroles (un comble, ;-) !) de toutes les minorités culturelles qui défendent leur langue en Europe. En même temps, ils sont content de faire partie du Royaume Uni et de l’Europe. C’est pour cela que le long de la promenade sur la mer, il ont dressé des mats où, en été, flottent les drapeaux de tous les pays européens, de tous les pays de Grande Bretagne ainsi que de toutes les minorités régionales (Catalogne, Bretagne, Corse, Pays Basque, etc...). Vous l’avez compris, cette promenade est longue !

Les photos

La conclusion est que nous avons passé un excellent week-end dont voici quelques photos !

Portfolio


[1Cette note pour dire mon étonnement : les britanniques sont suffisamment préparés à la neige et au verglas pour mettre des caisse pleines de sel à chaque coin de rue. Mais leurs lignes de chemin de fer et les écoles sont complètement dépassées lorsqu’il tombe quelques flocons !

Messages