Accueil > Personnel > Ciné > 28 weeks later

28 weeks later

Appréciation : :-|

jeudi 31 mai 2007, par Nathalie

Le premier volet s’appeler "28 days later", réalisé par le grand Dany Boyle.

Cela commençait par un activiste de protection des animaux qui libérait un singe porteur d’un virus extrêmement dangereux. Rapidement ce virus est transmis à l’homme, le transformant en une espèce de zombie avide de sang. Ce premier film était vraiment excellent car c’était une réelle critique de la société. Oui, il y avait ces scènes un peu gore, mais ce n’était en rien un film d’horreur.

Dans ce numéro 2. On revient en Angleterre 28 semaines après l’infection, tous les humains infectés sont sensé être morts. Mais est-ce bien vrai ? Ce deuxième opus est, vous l’aurez compris, juste un prétexte à l’action. Ce n’est toujours pas un film d’horreur, mais pas nonplus un film intelligent....

c’est bof, quoi.